LC6 Table + 6 Cantilever Chair

LC6 Table + 6 Cantilever Chair

Save 50%

Availability: In stock

Regular Price: £4,904.34

Special Price £2,452.18

Description

100% Made in Italy. Piétement en tube de section elliptique d'acier verni noir opaque, avec quatre supports filetés et réglables. Plateau en verre épaisseur 15 mm, disponible sur demande avec plateau en cerisier ou chêne rouvre naturel.

100% Made in Italy. Structure en acier tubulaire, chromé brillant (disponible sur demande dans d’autres coloris). Assise et dossier en cuir doublé noir.
History
Ces tables font partie du projet “Équipement intérieur d’une habitation”, exposé au “Salon d’Automne des Artistes Décorateurs” de Paris en 1929. La ligne est simple et rigoureuse (sources d’inspiration encore aujourd’hui pour de nombreuses tables), les matériaux absolument industriels (acier et verre). Le tube elliptique qui forme le piétement de la table à gauche était utilisé dans l’industrie aéronautique. Outre la beauté de sa forme, il fut probablement choisi aussi car représentatif du symbole de l’époque moderne: l’aéroplane. Au début cependant, cette table ne fut pas mise en production: tout d’abord car le “tube d’avion” n’était pas facile à trouver, ensuite car l’usinage demandait un grand nombre de soudures et de polissages de précision, et enfi n car sa ligne était considérée comme bien trop futuriste. Table: piétement en tube de section elliptique d’acier verni noir opaque (ou dans d’autres coloris), avec quatre supports fi letés et réglables. Plateau en verre. Petite table: structure en acier laqué noir opaque. Pieds en tube d’acier chromé brillant. Plateau en verre. Disponible en plusieurs dimensions. Cette chaise cantilever dérive d’un prototype que Stam réalisa pour sa femme vers 1926. Il utilisa des morceaux d’acier tubulaire gris, reliés entre eux par des joints en “L”, comme ceux utilisés pour les installations de gaz. La stabilité était garantie par une barre horizontale de raidissement située entre les pieds, supprimée dans les reproductions suivantes. L’intention de Stam était de créer une chaise fonctionnelle, moderne, pratique et surtout légère et facile à déplacer. Beaucoup s’essayèrent à cette époque, à l’idée d’une chaise sans pied arrière mettant à profi t les propriétés de tension de l’acier (Stam, Breuer et Mies). Sa paternité fut ensuite l’objet d’un litige dans les tribunaux allemands, qui à la fi n donnèrent raison à Stam. Elle reste sans aucun doute l’une des chaises les plus vendues au monde. Structure en acier tubulaire, chromé brillant ou laqué. Assise et dossier en cuir renforcé.

Additional Info

SKU C09_ST32
Structure
Garanzia

10 ANS GARANTIE

  • CHROMAGE TOP: chromage manuel à haut épaisseur et brossage metal
  • MANUFACTURE ARTISANALE
  • STRUCTURE UNIQUE ET SOUDURE SPÉCIALE
Le Corbusier

Le Corbusier

Le Corbusier

(1887-1965)

Architecture is about art, a phenomenon that provokes emotion, that goes beyond the problems related to construction, far beyond them. Construction holds things up: architecture touches people’s emotions.

Swiss born, Charles-Édouard Jeanneret-Gris spent his youth travelling through Europe, coming in contact, among other things, with the Sezession environment in Vienna and with Gropius and Mies van der Rohe in Berlin. In his early thirties, he opened his legendary architecture studio in Paris. In addition to becoming immensely famous as an architect, Le Corbusier was also an urban planner, painter, sculptor and writer. His collaborations with his cousin Pierre Jeanneret and Charlotte Perriand were decisive.

Together, they presented a revolutionary one-room studio- apartment at the Salon d’Automne in Paris in 1929, with furniture pieces which embodied the modernist spirit. They were conceived as instruments suitable for furnishing spaces built for the modern man; this explains why Le Corbusier loved to speak of “équipement “. These furnishings had to be useful, an expression of their function. This is the new value proposed by the coupling of form and function: the object, stripped of its ornaments, recovers its implacable and intimate sense of beauty, expressing its very nature in the harmony of its new form, simple and essential. The public’s reaction was predictably hostile. But as fate would have it, the legend was round the corner.